Seigneur, Vous savez que je suis faible. Prière de Michel Quoist

Publié le par Paroisse Leguevin

Seigneur, Vous savez que je suis faible. Prière de Michel Quoist

Seigneur, Vous savez que je suis faible.

Vous le savez, Seigneur, je suis faible, et souvent, dans les moments difficiles, je cherche, pour me soutenir, une " présence amie ". J'ai besoin d'une parole, d'une main à serrer, d'un visage à embrasser. Mais j'ai compris, maintenant, qu'une présence physique n'est pas forcément le signe d'une présence réelle.

Deux êtres peuvent se voir, se toucher et même très fort s'embrasser, mais demeurer loin, très loin l'un de l'autre, séparés, si l'amour entre eux, par l'intérieur, ne les unit. Combien de mains serrées ne sont que comédie ! Combien de couples, depuis longtemps couchés dans le lit d'habitudes, ne sont que deux solitudes, campant de part et d'autre d'un infranchissable fossé !

Mais je crois aussi de toutes mes forces, Seigneur, que deux êtres, l'un de l'autre cruellement éloignés, par l'espace ou le temps, peuvent se rejoindre, s'unir, vivre en communion profonde, si l'amour en eux est vivant.

Je le crois pour les hommes, Seigneur, alors, comment ne pas le croire pour Vous ? Puisque Vous nous aimez infiniment, Votre présence à chacun de nous, ne peut être qu'infinie.
Présence réelle, présence totale, toujours et partout.
Rien, Seigneur, ne peut nous séparer de Vous, rien qui ne vient de Vous.

Michel Quoist

  • Si vous avez aimé cette prière, consultez la bibliothèque paroissiale; Elle contient des livres de Michel Quoist.
  • La photo est celle d'une sculpture de Marie réalisée par Michel Quoist.

Publié dans Prieres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article