Présence de Jésus !

Publié le par Paroisse Leguevin

Présence de Jésus !

ANNEE A . 02° Dimanche de Pâques. Léguevin. 22 et 23 Avril 2017

 

 

Les lectures entendues soulignent la joie engendrée par les apparitions du Ressuscité à ses Apôtres, celle qui marque le quotidien des communautés chrétiennes. Le psaume 117 clame, lui aussi, la joie de tout un peuple qui ne cesse de s’émerveiller de l’amour éternel de Dieu. Cette joie est la conséquence de la présence de Jésus bien vivant dans les premières communautés chrétiennes.

 

Ainsi le texte des Actes des Apôtres nous mentionne que « les frères étaient assidus à l’enseignement des Apôtres et à la communion fraternelle » priant ensemble, partageant tout ce qu’ils avaient, et tout cela d’une manière naturelle, spontanée et joyeuse.

On perçoit dans ce texte la présence invisible du Christ ressuscité qui unit tous les siens dans la foi et l’amour, à tel point que la communauté chrétienne attirait de nouveau croyants.

 

Le psaume est plus qu’un merci adressé à Dieu. Il peut être une véritable profession de foi d’un peuple qui est invité à proclamer hautement par des « clameurs de joie et de victoire » la présence de l’amour du Seigneur au milieu des hommes.

 

La lettre de Saint Pierre, beaucoup plus tardive, nous dépeint une communauté chrétienne aux prises à « toutes sortes d’épreuves » et peut-être même de persécutions. L’auteur félicite les membres de cette communauté de rester malgré tout dans la confiance et la joie, dont la source est ce « Jésus Christ, Lui que vous aimez sans l’avoir vu et pour qui vous exultez d’une joie inexprimable ».

A travers cette joie qui transfigure la communauté, on devine la présence de Jésus ressuscité qui vit en elle et qui lui donne espérance et courage.

 

L’évangile de Jean nous rapporte deux des apparitions de Jésus à ses apôtres à huit jours d’intervalle. La mort de Jésus les avait complètement bouleversés, ils avaient perdu tout courage, ils se recroquevillaient sur eux-mêmes, verrouillant les portes, paralysés par la peur… Et voilà que Jésus se montre à eux. : il est là, présent avec eux ; il leur parle et il mange avec eux…

Alors c’est leur résurrection qui se réalise : le courage renaît, la foi ressuscite en eux, la peur disparaît, la joie éclate car le Maître est Vivant.

 

Aujourd’hui ! Quels signes avons-nous de Jésus Vivant ? Le premier signe c’est l’Eglise qui demeure plus vivante que jamais depuis deux mille ans.

  • cette Eglise que Jésus a fondée à partir de 12 apôtres,
  • cette Eglise qui a subi pendant des siècles et encore maintenant toutes sortes d’épreuves et de persécutions,
  • cette Eglise qui a connu des hérésies, des tensions, des divisions, des schismes tout au long de son histoire,
  • cette Eglise qui a eu parfois des responsables indignes de leur mission,
  • cette Eglise dont les membres, les chrétiens sont pécheurs ou ont du mal à se convertir…

cette Eglise, notre Eglise, comment aurait-elle pu survivre et faire surgir tant de saints, de bienheureux à maintes époques, si le Christ ressuscité n’y était pas présent !

 

            Et nous ici, communauté de Léguevin, nous sommes une petite parcelle de cette Eglise et c’est, à travers nous et par nous, que doivent apparaître les signes de la présence du Christ ressuscité !

Et ces signes doivent être du même genre que ceux du temps des apôtres et des premières communautés chrétiennes :

 

 

l’union des chrétiens rassemblés pour l’Eucharistie,                         l’esprit d’amour et de partage

la révolte devant l’injustice ou la misère des autres                          l’accueil des rejetés, des sans abri

l’action menée contre le mensonge, contre l‘hypocrisie                   la réconciliation et la paix entre tous

            contre le mépris des petits, des pauvres, mal-aimés…

                                                 

 

Serons nous dignes de tressaillir de joie  pour la présence miséricordieuse que nous aurons semée autour de nous !

Publié dans Mot Père Philippe

Commenter cet article