La fonction de secrétaire paroissial

Publié par Paroisse Leguevin

C’est là une fonction administrative identifiée et spécifique, au service des paroisses, définie par le Droit de l’Eglise et les règles administratives.

Des droits et des devoirs s’attachent à ces fonctions... Celle-ci réclame des qualités propres : précision et rigueur, respect de la confidentialité, secret professionnel, signature faisant autorité.

Leur tâche principale comprend

  1. la tenue des registres et leur suivi, la rédaction et la délivrance des actes,
  2. la constitution des dossiers préparatoires à un sacrement,
  3. les notifications et transcriptions des sacrements,
  4. la collecte des actes de baptême en vue de la première communion ou de la confirmation.
  • La fonction de secrétaire de paroisse peut s’apparenter à celle d’un clerc de notaire. Les actes paroissiaux peuvent être comparés aux actes d’état civil. Ils doivent être rédigés à la main de façon très lisible et sans rature.
  • Seuls le prêtre et le secrétaire paroissial sont habilités à accéder aux registres, à créer de nouveaux actes, à fournir la copie d’un acte avec le sceau de la paroisse (les photocopies sont interdites) et à y apporter les annotations canoniques nécessaires, notamment les mariages et les confirmations.
  • La consultation des registres n’est pas possible ; sauf pour ceux de plus de 100 ans (dans ce cas la présence du prêtre ou du secrétaire paroissial est nécessaire pour s’assurer qu’à l’issue de la consultation les registres sont restés intacts). Le lieu de dépôt des registres doit rester fermé au public.
  • Pour exercer cette mission le secrétaire paroissial a, à sa disposition, un livre indispensable : le Directoire canonique et pastoral pour les actes administratifs des Sacrements. Il doit aussi en cas de difficulté concernant le droit des sacrements consulter le Chancelier du Diocèse (ou magistrat) et communiquer à ce dernier une copie de tous les actes rédigés pendant l’année. En fin d’année les statistiques de la paroisse lui sont communiquées.
  • La présence des registres au presbytère atteste que la paroisse reste une paroisse, dans les zones rurales éloignées ils peuvent être transférés au presbytère du centre de l’ensemble paroissial et la paroisse devient alors un clocher.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :