Pélerinage des mères... Deux témoignages

Publié le par Paroisse Leguevin

Je voyais depuis longtemps l'annonce du pélé des mères sur le blog de la paroisse. Je me suis décidée, cette année sans hésiter, prête à vivre ce pèlerinage. Dourgne, En Calcat, ces lieux, sont des souvenirs de mon enfance pour y avoir fait la retraite de la première des communions.

Ce weekend nous a réunies, 117 mamans!, toutes en union de prières. Ces deux jours de partages,  de chants, de prière, d'adoration ont été, une confirmation de ma foi.
Les moments de marche, la beauté des paysages et la découverte des chapelles vont nourrir  cette année spirituelle et faire rayonner mes prières.

Que de belles intentions, ces moments de silence, de réflexion ou j'ai pu être "connectée " au Seigneur. Les échanges avec  le père Marie Tanguy, les soeurs de Blagnac, un accompagnement très fort. Merci à l'équipe organisatrice, aux accueillants. Et, à l'année prochaine !


Maryline

Pour la 7ième année, je me suis inscrite au pèlerinage des mères. A chaque fois, j’avais quelque chose à porter, mais cette année, je ne voyais pas ce que je pouvais confier durant ces 2 jours de marche, 2 jours de réflexion... Et je commençais à me demander si j’allais continuer à aller au pèlerinage des mères l’année prochaine !
Puis trois semaines avant le départ, j’ai été contactée par Karine,  pour un besoin d’aide de responsable d’équipe (RE). J’ai tout de suite senti un signe, une demande de mission. Mission à laquelle j’ai spontanément répondu OUI.
Lors de notre arrivée à Dourgne, il y a eu un « briefing » avec remise d’un dossier mémo destiné aux responsables d'équipes et une prière pour confier son équipe. Elle disait ceci : 

Seigneur, je te confie mon équipe.  Je voudrais marcher avec mes sœurs pélerines, dans ta confiance, en priant et en chantant gaiement pour rendre gloire à ta création
Merci Seigneur pour m’avoir confié ces 11 sœurs (mamans et grand-mère). Nous avons prié le rosaire durant ces 2 jours en chantant le « Je vous salue Marie » et d’autres chants de louange tels que "Pour tes merveilles"

Seigneur, aide-moi à trouver les mots qui apaisent, qui réconfortent devant l’effort. Des mots qui réjouissent les cœurs, qui ouvrent les portes et font vivre celles que tu me confies et qui traversent peut-être des étapes difficiles. Donne-moi Seigneur, l’oreille qui sait écouter avec le cœur.
Sans chercher à le faire vraiment mais en laissant faire, en faisant confiance, au court de ces deux jours, j’ai pu cheminer et échanger avec chacune des pèlerines de mon groupe. J’ai pu les écouter afin de pouvoir leur glisser des mots qui j’espère les a réconfortées et qui je le souhaite, a pu leur ouvrir des portes, notamment à celles qui traversent des moments difficile .

Merci Seigneur pour avoir organiser ces temps d’échange, d’écoute et d’accompagnement à mon niveau aussi petit soit-il. Seigneur, quand j’accueille une pèlerine, quand je lui dis bonjour … c’est toi que je salue ! Quand je lui dis merci, j’esquisse une action de grâce pour tout ce que je reçois de toi. Quand je lui dis pardon, j’invoque ton propre pardon pour mes faiblesses. Et quand je lui dis : je t’aime, alors, Ô Dieu d’amour, j’entre dans ta tendresse. Douées ou faibles, petites ou grandes, unies dans un même élan spirituel et maternel, nourries de l’amour que tu nous portes à chacune. Seigneur, je te confie mon équipe Amen.

Cette année le thème était : En toute chose, rendons grâce
    -Rendre grâce, en reconnaissant l’action du Père à travers l’accueil et l’écoute.
    -Rendre grâce, en remerciant et bénissant notre Père très saint.
    -Rendre grâce dans l’épreuve
    -Rendre grâce avec Marie
    -Donner en retour, être disciple missionnaire.

Voilà ce que furent ces deux journées de marche, deux jours de pause par rapport aux agitations de ma vie quotidienne.

Je te rends grâce Seigneur, pour toutes ces grâces dont tu m’as comblée. Pour cette expérience spirituelle exaltante qui m’a portée à travers les difficultés de la vie et va me permettre de continuer à avancer. Peu importe ce à quoi je serai confrontée, car je sais que tu es toujours à mes côtés.

Edith

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article