Cette année 2020

Publié le par Paroisse Leguevin

Cette année 2020

Cette année, je vais mettre à l’honneur le ravi dans la crèche.

 

Tous amènent quelque chose de visible, de matériel, c’est leur façon d’apporter leur contribution à un bonheur général. La somme de toutes ces petites choses formant l’indispensable pour tous.

 

Et il y en a un, qui n’apporte rien de matériel, rien de vraiment visible. Mais qu’est ce qui fait là ?

 

Il a certainement entendu que quelque chose se passait. Il voulait être peut-être le premier, disponible ou capable de changer ses priorités quotidiennes et ainsi se dégager rapidement de ses contraintes matérielles.

Peut-être que c’était le dernier, n’osant pas venir parce qu’il n’avait rien de matériel à emmener et avait peur du jugement des autres ?

 

Son attitude montre qu’il est dans la joie, mais surtout dans l’émerveillement complet.

Cela me questionne sur l’admiration, l’émerveillement pour quelque chose de si petit, de si discret, de si fragile.

Cela me questionne sur l’espérance.

 

Cet émerveillement, n’est- ce pas une force qui pourrait m’aider à passer ce moment difficile que l’on traverse tous en ce moment de pandémie : l’isolement, l’inquiétude pour notre futur, pour les personnes autour de moi.

L’émerveillement, n’est ce pas un moyen de m’éloigner de ce spectacle désolant du monde, rempli de violence, de bêtises, de tristesses, transmis quotidiennement, inlassablement par les médias, qui sont un des rares contacts que j’ai en ce moment avec l’extérieur.

 

Cette capacité à l’émerveillement, ne serait-ce pas la solution pour sortir de mes idées noires, pour garder espoir dans un futur où j’ai la certitude que je trouverais toujours le bonheur dans l’admiration des toutes petites choses, et ainsi alimenter ma joie intérieure.

Et si tout le monde avait cette capacité à s’émerveiller, les moments difficiles ne seraient-ils pas plus faciles ?

 

Cette année, je vais mettre à l’honneur le ravi dans la crèche.
 

MARC
 
 

Publié dans Temoignages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article