Disciples unis au nom du Christ !

Publié le par Paroisse Leguevin

Disciples unis au nom du Christ !

ANNEE B.   07° Dimanche de Pâques. Léguevin.   16  mai 2021

 

Nous voici entre deux fêtes : l’Ascension et la Pentecôte. Et depuis les événements de la Passion, les Apôtres ne sont que onze. Il faut qu'ils retrouvent le nombre symbolique de douze, pour recevoir l'Esprit de la Pentecôte qui va envoyer l'Église en mission. Examinons, à partir de la 1° lecture, comment l'apôtre Pierre va s'y prendre pour choisir un nouvel Apôtre. Ce sera pour nous un encouragement à devenir nous aussi apôtres.

 

Il faut d'abord qu'il ait avec Jésus une relation concrète et sensible. Il doit être choisi parmi ceux qui ont été présents « durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi » les Onze. Le texte des Actes parle de cent vingt qui étaient proches des Onze et écoutaient la parole de Pierre. Il y en avait bien d'autres.

 

  • Mais Pierre poursuit : Il faut avoir assisté aux deux moments clés qui marquèrent ce temps vécu avec Jésus : « le baptême donné par Jean » et « le jour où il fut enlevé d’auprès de nous ». Ces deux moments du baptême et de l'Ascension sont comme deux repères capitaux. Et justement, Pierre s'adresse à des hommes qui ont connu Jésus dans les semaines précédentes.
  • Puis Pierre donne un autre critère. « Il faut que l'un d'entre eux devienne, avec nous, témoin de sa Résurrection. » Le futur Apôtre à choisir doit pouvoir témoigner de sa rencontre de Jésus ressuscité. Et là, le choix se resserre. Le texte nous dit qu'on en présenta deux. Le choix se fit par tirage au sort.

 

Alors du coeur de l'assemblée monte une prière fervente pour que l'Apôtre choisi soit vraiment celui que Dieu aura désigné. Ce sera Matthias. Ainsi, c'est un collège de douze hommes, témoins de la Résurrection du Christ, qui constitue le noyau de la primitive Église qui sera investie de l'Esprit Saint pour la mission, le jour de la Pentecôte.

 

       Cette histoire est importante pour nous aujourd'hui, car il s'agit de notre propre histoire. Si nous ne sommes évidemment pas à proprement parler des « témoins de la Résurrection du Christ », nous sommes en revanche appelés à garder ce dépôt de la foi des Apôtres et à poursuivre leur témoignage aujourd'hui.

Des conditions semblables à celles que donnait Pierre dans son discours, mais adaptées à notre condition actuelle, sont requises de notre part. Il faut :

 

  1. connaître Jésus et se mettre à son école (c’est le sens du mot disciple)
  2. faire route avec lui par la familiarité de l'Écriture et la pratique des sacrements
  3. être fidèle au témoignage des Douze sur la Résurrection du Christ, c'est‑à‑dire vivre du baptême et croire fermement que la vie du Ressuscité nous habite
  4. être homme ou femme de prière pour que ce ne soit pas notre parole qui compte, mais la parole de Jésus qui parle par nos lèvres.
  5. enfin être unis les uns aux autres, comme le Christ est uni à son Père.

 

       Dans la grande prière sacerdotale, avant le dernier repas de la Cène, saint Jean dira que Jésus prie son Père en pensant à nous. Comme il a prié pour ses disciples qui sont là avec lui, il le fait aussi « pour tous ceux qui croiront en lui ». (Jn 17/20) Quel réconfort et quel encouragement pour nous devant les obstacles de la vie.

       Le Christ veille sur ses disciples et les garde dans la fidélité. Il nous appelle, nous envoie, avec nos forces et nos faiblesses. Il prie pour que nous restions « dans la fidélité à ce nom de Fils bien-aimé ». Il prie pour que nous soyons vraiment enfants de Dieu, frères et sœurs de Jésus. Comme il a veillé sur ses disciples, il continue de veiller sur tous ceux d’aujourd’hui qui veulent « demeurer dans l’amour de Dieu ».

 

     Avec le discours de Pierre et la prière de Jésus à son Père, nous recevons deux appels stimulants pour devenir les apôtres d'aujourd'hui. À nous d'être disponibles pour cette mission dans une Église toujours en train de naître et en attente d'une Pentecôte toute proche !  

 

 

Publié dans Mot Père Philippe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article