Présence de Dieu dans nos familles !

Publié le par Paroisse Leguevin

Présence de Dieu dans nos familles !

ANNEE C / Fête de la SAINTE FAMILLE. Léguevin.   26 Décembre 2021

 

Actuellement, la famille est de plus en plus considérée comme un refuge indispensable au milieu d'un monde dur et parfois bien hostile. Mais en même temps, beaucoup de familles connaissent de vraies difficultés de toutes sortes : financières, sociales, relationnelles... Une difficulté importante est le dialogue entre les époux et entre les parents et les enfants : on prend moins le temps de s'asseoir pour se parler ; chacun a ses soucis et les rumine intérieurement dans son coin. Le soir, en rentrant du travail, fatigué, on se referme sur ses préoccupations personnelles. Si toutefois on discute, on n'écoute pas vraiment, chacun suivant son monologue intérieur. Alors, pour meubler le silence, on ouvre la télévision en sorte que chacun se replie davantage encore sur lui‑même. Et l'on devient insensiblement étranger l'un à l'autre, étranger même à ses enfants qui grandissent.

Ainsi, ce qui fait problème aujourd'hui dans de nombreuses familles, ce n'est pas tellement le confort à améliorer, ni la voiture à changer... c’est de prendre le temps de se parler, de s'écouter mutuellement. La communication, l'échange, l'écoute mutuelle, c'est le signe qu'on s'aime, et c'est cela qui entretient et nourrit l'amour.

Communication et échange entre parents et enfants qui grandissent. Les enfants et les jeunes ont besoin de s'exprimer et besoin qu'on les écoute. Ils ont besoin de l'amour de leurs parents, c'est évident. Mais cet amour, ce n'est pas tant par des cadeaux que les parents le leur manifesteront ; c'est plus par le temps qu'ils sauront passer avec eux pour les écouter, pour les comprendre, pour partager leurs soucis, leurs problèmes, leurs moments de découragement, leurs goûts, leurs moments d'enthousiasme.

          Les enfants, les jeunes ont besoin aussi de l'autorité de leurs parents. Mais attention ! Non pas d'abord de l'autorité au sens habituel de "commandement" ou de "discipline", mais de l'autorité au sens  étymologique du mot qui vient d'un mot latin signifiant : "rendre plus grand, faire grandir".

Dans la Sainte Famille de Nazareth, Marie et Joseph aidaient leur enfant Jésus à grandir, à se développer, à mettre en oeuvre toutes les possibilités de sa nature humaine, à épanouir toutes les richesses de son humanité. Telle était l'autorité des parents de Jésus.

            De même en toutes nos familles, les parents doivent exercer leur autorité sur leurs enfants, c'est‑à‑dire se mettre au service de leur croissance, de leur grandeur. Aider les enfants à grandir en taille, bien sûr, mais aussi et surtout en sagesse et en grâce comme l'évangile de Luc le dit à propos du jeune Jésus. Aider les jeunes à avoir un jugement sain, équilibré, en sorte qu'ils sachent discerner le bien du mal, en sorte qu'ils puissent un jour conduire leur vie en hommes et en femmes responsables de leurs décisions.

Grandir en sagesse et en grâce, c’est aussi aider les jeunes à grandir dans la Foi en Dieu et au Christ, dans la fidélité à sa conscience et dans l'amour des autres. Les aider à passer peu à peu d'une foi "enfantine" à une foi "adulte", réfléchie personnellement ou en petit groupe et agissante.

Tout ce travail ne peut se faire que dans l'échange, le dialogue confiant, un effort de compréhension, beaucoup de délicatesse, de doigté ... et surtout beaucoup d'amour des parents pour les enfants et d'amour des parents entre eux.

On oublie trop souvent que les enfants ont besoin d'un père et d'une mère qui s'aiment. Marie et Joseph s'aimaient tendrement et le jeune Jésus était témoin de cette tendresse mutuelle de ses parents. Les enfants d'aujourd'hui ont toujours besoin de grandir dans un climat d'amour, de tendresse et de paix.

Prions donc aujourd'hui, pour nos familles et toutes celles que nous connaissons, afin qu'il y ait beaucoup d'échanges et une vraie communication entre les époux, entre les parents et leurs enfants, et même entre les enfants... de sorte que grandisse et s'épanouisse un climat d'amour, de confiance mutuelle et de Joie partagée. Que nos familles fassent la joie de Dieu, le Père de toutes les familles du monde

 

Publié dans Mot Père Philippe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article