Je bénis le Seigneur de m'avoir conduite sur le chemin du Rosaire

Publié le par Paroisse Leguevin


Michele.jpgJe fais partie du groupe de Rosaire sur Léguevin depuis environ 4 ans.

Depuis 2 ans, le nombre  de participants ayant dépassé les 15 personnes, afin que chacun puisse y trouver sa place et qu'un temps de parole puisse être possible pour tous, le groupe a été partagé en deux avec une responsable pour chaque petit groupe, chacun se réunissant à des dates différentes.

 

J'attends chaque mois la rencontre qui a lieu au domicile de l'une des participantes de notre groupe comme le rendez-vous des coeurs qui s'ouvrent à l'autre, à Jésus, à Marie. Un temps précieux où l'on se rassemble dans l'intimité d'une maison autour d'une table, avec un petit bouquet et une bougie allumée près d'une statuette de Marie symbolisant sa présence. Et nous espérons en secret que le Seigneur soit là pour nous emplir de sa présence et donner à notre rencontre le parfum de son amour. 

 

Autour d'un petit feuillet mensuel proposant  d'explorer un thème d'Evangile, la parole se distribue et circule.

Et des paroles s'expriment:

  • Paroles de connaissance pour alimenter et éclairer notre foi,
  • Paroles d'espérance pour apporter de la clarté sur nos doutes,
  • Paroles d'amour pour mettre un baume sur nos souffrances. 

Tous ces échanges consolident notre foi, approfondissent nos connaissances, interrogent et bousculent nos vies et  tissent des liens entre les membres.

 

Aujourd'hui,  je peux  arriver à en ressentir les effets au plus profond de moi sachant que rien n'est jamais acquis et que les zones d'ombre de notre être sont toujours à reconquérir. Il n'y a ni vanité, ni  exhaustivité, ni ordre dans ce que je vais tenter d'exprimer, juste une envie de partager simplement les bénéfices qu'il me semble avoir reçus après quelques années de participation au Rosaire.

  • Je ressens plus de patience, de tolérance, de compassion envers les autres. J'arrive à mieux lâcher prise et accepter les choses que je ne peux pas changer chez moi ou chez les autres, mais je garde un sentiment de culpabilité sur ce que je n'arrive pas à faire.
  • J'identifie mieux mes erreurs et je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour les réparer et ne pas les recommencer.
  • Je fais davantage confiance au Seigneur quand je sens que quelque chose me dépasse.
  • Je me sens plus tranquille et je ressens moins la peur et l'angoisse dans ma vie en général.

Depuis un an, je me rends compte que j'essaie autant que je le peux d'envoyer des pensées positives autour de moi, surtout quand je sens une situation critique ou tendue. J'y arrive depuis que j'ai changé de lieu de travail, le nouveau étant plus paisible pour moi, cette paix arrive parfois à rejaillir sur les autres.


Sans doute que tout ce ressenti n'est pas le fruit unique du Rosaire, mais aussi d'un engagement intérieur plus profond dans la prière seule ou en communauté. Et il y a des choses qui sont de l'ordre du mystère et qui se font à notre insu

 

Je remercie Marie notre "Maman du Ciel" pour la douceur qu'elle apporte dans ma vie.
Je bénis le Seigneur de m'avoir conduite sur le chemin du Rosaire et pour toutes les grâces qui me sont accordées.
Je le remercie pour l'Amour qu'il me porte et qu'il me permet de donner autour de moi
et je lui demande pardon quand je n'arrive pas à faire ce qu'il attend de moi.


Michèle

Publié dans Temoignages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article