Soutenu par une Parole de Jésus pendant 60 ans de sacerdoce...

Publié le par Paroisse Leguevin

PereJosephNotre ancien "petit curé", comme il aimait se définir, était parmi nous le dimanche 20 mai. Il nous a offert son témoignage plein de vigueur et de foi à l'occasion de ses 60 ans de sacerdoce.

 

Plusieurs choses peuvent nous interpeller dans ce témoignage, mais ce qui nous a marqué c'est sa mention des "paroles fortes du Seigneur qui continuent de résonner à ses oreilles..."; Les paroles de Jésus ont "orienté, guidé, soutenu sa vie de prêtre"...

 

Une occasion -pourquoi pas- de partager nous aussi quelle Parole de Vie du Christ nous a converti(e)s ou nous soutient aujourd'hui dans notre cheminement spirituel...

 

Cette proposition de partage vous est faite en fin d'article.

 

 

 

Père Joseph, le dimanche 20 mai, en l'église de Léguevin :


C'est avec une grande joie que je me trouve au milieu de vous.
Je suis prêtre depuis 60 ans et très heureux de l'être. J'ai baptisé, célébré des messes, visité des malades que j'ai accompagnés pour leur dernier voyage.

 

J'ai eu une grâce singulière, extraordinaire.

Après 15 ans passés en France, j'ai eu la chance de travailler 30 ans au Brésil.

Il semblerait que Dieu n'aime pas que nous nous installions dans une tour d'ivoire.

Il nous lance sur les chemins du monde.

Dieu est pour moi le chef d'une formidable entreprise de déménagement. "Quitte ton pays" dit-il à Abraham, ce mot retentit dans tout l'Ancien Testament. Jésus le reprend sous une autre forme : "Allez dans le monde entier".


Une parole de Jésus a orienté, guidé, soutenu ma vie de prêtre ici, en France et ailleurs : "Lève toi et marche", première parole que Jésus adresse à la belle mère de Pierre, puis au paralytique de Capharnaüm , et Saint Pierre après la Pentecôte la redira à un boiteux mendiant. Nous n'avons pas d'argent mais au nom de Jésus de Nazareth, lève toi et marche. Le Seigneur Jésus veut l'homme debout, il l'a créé à son image et ressemblance, il faut qu'il se construise.
J'ai dit souvent ces paroles au Brésil , au coupeur de la canne à sucre descendants d'esclaves, aux pauvres paysans conformados, acomodados, resignados, tenus pour rien. J'étais et suis attentif au bien qu'ils faisaient me rappelant les paroles de Saint Paul : tout ce qu'il y a de noble, de juste, de pur, d'honorable, voilà ce qui doit vous préoccuper, ce sont là les pierres d'attente du Règne de Dieu. C'est la bonne nouvelle de Jésus Christ, faire un monde autre, de justice, de paix, de fraternité.


Le monde où nous vivons est un monde mal fait.

La mort et la résurrection du Seigneur Jésus a donné naissance à ce monde de fraternité voulu par Dieu. C'est le mystère Pascal. Ne restons pas au Vendredi Saint comme de pauvres chrétiens là bas, regardons vers Pâques.

Après un échec retentissant, la victoire éclatante du Seigneur, c'est ici le fondement invincible de notre espérance.


L'espérance, hélas, il faut l'avouer est au plus bas chez certains chrétiens.

Regardez nous : les églises se vident et se ferment, peu de prêtres, beaucoup moins d'enfants au catéchisme, que de familles séparées et recomposées. C'est vrai et j'en souffre.

 

Cependant il y a de nombreux signes d'espérance, en voici quelques uns :

  • Depuis le Concile Vatican, notre Eglise connait un renouveau.
  • Nos assemblées du dimanche sont vivantes et ferventes, comme ici à Léguevin, en français avec des lectures appropriées.
  • On reçoit les sacrements de Baptême, confirmation, mariage après de sérieuses préparations.
  • Les baptêmes d'adultes ne sont pas rares en notre douce France.
  • De nouvelles familles et congrégations religieuses ont vu le jour, les frères missionnaires des campagnes, les Pères missionnaires St Pierre et St Paul du Père Loeuz, les mouvements charismatiques. Nous avons dans notre diocèse la Croix Glorieuse, le Chemin Neuf, l'Emmanuel, les Soeurs de Charité de la bienheureuse Thérèse de Calcutta,
  • et des prêtres , il y en a Dieu merci. Notre Archevêque ordonnera le 24 juin 2 prêtres pour le diocèse, dont Guillaume Loze, et un diacre.

Il nous faudrait parler de grands chrétiens qui ont marqué notre époque, la bienheureuse Théresa de Calcutta, le bienheureux Jean Paul II, l'abbé Pierre, Soeur Emmanuelle, et bien d'autres que je ne connais pas.

Tout cela, c'est le petit reste de l'Eglise, le Sel de la Terre.

 

Il renouvelle, renouvellera notre humanité.

Le Seigneur est là.

Toujours résonnent à mes oreilles ces fortes paroles du Seigneur :

Je suis avec vous jusqu'à la fin du monde. Ils m'ont persécuté. Ils vous persécuteront. J'ai vaincu le monde.


 

Et vous, quelle Parole de Jésus "continue de résonner à vos oreilles" ?
Partagez cette Parole et votre témoignage en écrivant à site.paroisseleguevin@gmail.com;
 

Les témoignages seront regroupés et publiés de manière anonyme ou pas,
comme vous le souhaitez.


Béatrice, pour l'équipe Communication

 

 

 

Publié dans Temoignages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article