L’Art de vivre selon la Loi de Dieu !

 

ANNEE A. 06' Dimanche du Temps Ordinaire. LEGUEVIN. 15 et 16 Février 2014 [Site Paroisse]

 

 

S'il fallait absolument donner un thème, un conseil, suite à la lecture des textes de ce jour, je dirais volontiers : Tu choisiras la Vie !

 

Regardant la télévision, ouvrant la radio ou lisant les journaux, nous constatons qu'il y a :

  • d'un côté la folie de ceux qui conduisent le monde, mais le détruisent avec son lot de meurtres, d'idolâtries et d'adultères

  • et de l'autre côté la sagesse de ceux qui sont heureux, qui règlent leurs pas sur la Parole de Dieu et qui marchent suivant la Loi du Seigneur.

 

Il est vrai que la loi n’a pas bonne presse aujourd’hui. Elle paraît à nos contemporains une entrave à la liberté, un frein à l’initiative. Dans l’ensemble, la revendication des droits prend le dessus sur la reconnaissance des devoirs… Et dans ce contexte, la Loi de Dieu ne paraît pas en position favorable… Les commandements de Dieu seraient vite oubliés ou considérés comme dépassés, oubliant qu’ils sont essentiellement des « Paroles de Vie » !

 

Alors, nous comprenons mieux la souffrance que certains portent quand ils veulent vivre simplement, servir sans retour, envisager sainement leur vie sous le regard de la Sagesse de Dieu. Ils se disent : « Où suis je ? Je ne suis pas comme les autres ! » Il est de notre devoir de leur dire : « C'est toi qui est normal ! » Et cela fait du bien de rencontrer encore des personnes capables de se situer en adulte responsable, vivant sous le regard de Dieu, s’efforçant de vivre selon la Loi de Dieu ! 

 

Mais attention ! La loi n’est qu’un moyen offert par Dieu pour vivre dans son Alliance. Ce cadeau divin ne doit pas être vidé de son esprit. La loi ne doit pas devenir un ensemble de règles, de pratiques trop légalistes. Itinéraire pour aller vers Dieu dans la joie et la confiance, la loi ne doit pas se transformer en une longue liste de « permis » et de « défendu ».

 

Avec Jésus, la loi reprend sens et vie, elle redevient la route qui nous mène vers le Père. Elle est la « règle de vie » des enfants de Dieu, la ligne de conduite pour vivre dans l’amour. Elle nous invite à ne pas nous contenter d’un strict minimum, mais de vivre en tout et toujours en enfants du Père des cieux, et en frères et sœurs de Jésus Christ.

 

Ainsi le vrai Bonheur, la vraie Sagesse nous viennent de Dieu. Et ce que le Christ nous demande aujourd’hui, ce n’est pas simplement d'être fidèles à une morale, à une loi, c'est d'être fidèles à Dieu qui voit jusqu'au fond des cœurs.

 

  • Quand nous avons observé une loi, nous nous sommes mis en règle avec elle, nous avons la conscience tranquille, le sentiment du devoir accompli !

  • Quand il s'agit au contraire de répondre à l'appel de celui qui nous aime, notre Père du Ciel, nous ne cherchons plus simplement à nous mettre en règle avec une loi, mais nous cherchons à l'aimer, à nous mettre en route avec lui, à le rejoindre, à nous attacher à lui pour travailler et vivre avec lui.

 

Ainsi donc Jésus, aujourd'hui, nous appelle à dépasser un « art de vivre ensemble » pour adopter un « art de vivre en fils et filles de Dieu ». Cet art de vivre, nous l'avons adopté le jour de notre baptême et nous l'avons choisi par la suite en toute liberté, lors de nos divers engagements : confirmation, mariage, célibat consacré, vie religieuse, ordination…. Mais c'est un choix qu'il nous faut renouveler sans cesse. Que cette Eucharistie, lieu privilégié de notre rencontre avec le Christ, nous aide à vivre toujours davantage selon l'Esprit du Seigneur, selon ses pensées, pour que les gens puissent reconnaître à travers nous quelque chose de l'amour de Dieu.