Le pape, le chomage et le travail avilissant

« Tweet » du pape François, le 2 mai 2013.- « Je pense à ceux qui sont sans emploi, souvent à cause d’une mentalité égoïste qui cherche le profit à tout prix. » 

Le 1er mai, le pape a plaidé pour « la dignité du travailleur », appelant à lutter contre les mauvaises conditions de travail des travailleurs. « Je demande aux frères et sœurs dans la foi et à tous les hommes et femmes de bonne volonté de prendre une ferme décision contre la traite des personnes condamnées à un travail avilissant, qui rend esclave ! », a-t-il dit.

De même, dans son homélie du matin, il avait dénoncé « l’injustice » d’une société qui ne donne pas de travail à tous ceux qui sont en âge de travailler, car « le travail donne la dignité aux personnes ».

Appelant à remédier au chômage actuel, le pape avait également montré du doigt une culture qui privilégie "le profit" au détriment des personnes.