Vivre aux rythmes des Psaumes

Si le message ci-dessous ne s´affiche pas correctement,suivez ce lien
Psaume dans la ville Retraite dans la ville
 
 
 
13/05/2013
Vivre aux rythmes des Psaumes
  T. Hubert   Frère Thierry Hubert
Couvent de Lille
 
 
   
 
« Qu'elle est douce à mon palais ta promesse.
Le miel a moins de saveur dans ma bouche »
(psaume 118, verset 103)


Chers amis,

L'équipe de Retraite dans la Ville est heureuse de vous retrouver pour vous présenter la Saison 2 de Psaume dans la Ville, qui démarrera le lundi 20 mai, sur le sitepsaumedanslaville.org 


Pour vous accompagner dans cette découverte : 

Une nouvelle équipe de prédicateurs : Vous recevrez par mail chaque lundi, mercredi et vendredi la méditation d'un psaume. Vous retrouverez cette année le frère Philippe Verdin (le lundi), la sœur Véronique Margron (le mercredi) et le frère Pascal Marin (le vendredi). Pour les découvrir, cliquez ici. Chaque méditation aura son style et son éclairage propres, afin de permettre à chacun, selon son cœur, d'apprivoiser les mots de ce livre biblique. 

Une communauté de blogueurs : Sur le site, le blog constitue notre espace d'échanges. Chaque jeudi, la rubrique « Votre parole pour le dire » vous permet de retrouver un commentaire déposé par l'un d'entre vous. 

Six comédiens : Maxime d'Aboville, Jean-Damien Barbin, Nâzim Boudjenah, Claire Chastel, Marie-Sophie Ferdane et Michael Lonsdale. La musique de Francesco Agnello permettra, à leur côté, d'emprunter un chemin intérieur pour goûter la Parole. 


Pour vous inscrire, il vous suffit de cliquer ici. Vous recevrez alors la première méditation le lundi 20 mai, lundi de la Pentecôte. 
Vous pouvez à tout moment désactiver votre abonnement, à partir de votre compte


« Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur » (Psaume 33, verset 9)


Avec la prière et l'amitié des frères Dominicains de Lille, 

Psaume dans la Ville, Couvent des Dominicains, 7 avenue Salomon, 59000 Lille.
dominicains@psaumedanslaville.org
 
   
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :