Histoire de confitures...

Publié le par Paroisse Leguevin

Histoire de confitures...Histoire de confitures...Histoire de confitures...

Il a suffi que ma voisine me parle des confitures qu’elle avait confectionnées la veille pour me donner soudain l’envie d’en faire autant. Achète 3 kg de fruits, pas plus, pour ne pas te décourager, les confitures d’abricots sont les plus faciles à réaliser…
Bref, 2 mois après, j’en suis à 14 variétés de confiture réalisées, avec toujours autant de joie de cuisiner les fruits que la terre et le travail des hommes nous ont donnés.

Une occasion unique :
- d’échanger des recettes,
- de cuisiner avec ses enfants, ou petits-enfants,
- d’acheter des fruits au papy du coin ou d’en recevoir d’un jardinier généreux,
- d’aller chercher des pots chez les voisins quand la réserve s’amenuise,
- de leur faire goûter la dernière recette : tomates vertes/rhum/citron ou poires/verveine ?,
- de leur emprunter le mixeur pour homogénéiser la potion en fin de cuisson,
- d’échanger des pots - un pot de fraise contre un pot de poires -,

- d’en offrir à l’occasion d’une invitation ou tout simplement pour faire plaisir, …

Je viens d’aller les ranger dans ma cave, comme une petite fourmi qui prépare la réserve de l’hiver … et pourra ainsi nourrir sa famille et avoir la joie de voir les yeux briller au moment du petit-déjeuner… !
 

Bref, l’histoire des confitures,
une histoire d’amitié et d’amour, c’est sûr !

PS : il est encore temps de vous lancer : c'est la période des prunes, figues, poires, et sous peu, tomates vertes

Publié dans partages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article