L'actualité de la Passion

Publié le

L'actualité de la Passion

ANNEE C / Dimanche des Rameaux. Léguevin. 09 & 10 Avril 2022

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Après la lecture de la Passion de Jésus, il faudrait garder le silence du recueillement. Mais pourtant, je me permets de vous donner quelques éléments de réflexion.

 

Aujourd'hui, ce n'est plus simplement à Jérusalem, mais c'est ici à Léguevin et dans les églises du monde entier que les chrétiens célèbrent et revivent les grands événements de Celui qui en l'espace de quelques jours sera acclamé par la foule et hué ensuite par la même foule...

 

Les Rameaux que nous avons l'habitude de rapporter chez nous pour les mettre près des crucifix de nos maisons, sont rappel de notre propre histoire :

    • comme la foule de Jérusalem nous sommes souvent pleins d'enthousiasme vis‑à‑vis du Christ, proclamant solennellement notre foi, notre attachement au Christ et notre bonne volonté de le suivre...
    • mais comme la foule de Jérusalem nous sommes parfois responsables de la mort du Christ par nos refus, nos lâchetés, nos orgueils, nos mensonges, nos égoïsmes...

 

Ces attitudes contradictoires, nous les retrouvons dans le récit de la Passion qui est aussi l'histoire de chacun d'entre nous.

    • Pierre qui tremble de peur devant une servante et qui jure ne pas connaître Jésus, c'est chacun de nous quand il a peur de se montrer chrétien.
    • Pilate qui reconnaît l'innocence de Jésus et qui accepte quand même de le condamner, c'est nous quand nous sommes complices d'une malhonnêteté ou d'une injustice qui retombe sur les autres.

 

Et dans un autre sens,

    • Simon de Cyrène qui aide Jésus à porter sa croix, c'est nous aussi chaque fois que nous réconfortons ceux qui peinent et que nous partageons leurs souffrances.
    • Et le bon larron qui, devant l'autre malfaiteur, proclame sa foi en Jésus Christ, c'est nous encore chaque fois que nous n'avons pas peur de dire notre foi et notre attachement au Christ.

 

Ainsi chaque jour, nous avons à choisir

  1. ou bien suivre Pilate le lâche ou Pierre le renégat...
  2. ou bien imiter Simon de Cyrène ou le bon larron pour suivre le Christ.

 

En cette Semaine Sainte, nous sommes invités

    • à entrer avec Jésus dans sa Passion,
    • à reconnaître notre faiblesse avec Pierre,
    • à sentir sur nous le regard de pardon du Seigneur,
    • à porter sa croix à sa suite comme Simon de Cyrène,
    • à nous abandonner, avec Jésus, entre les mains du Père.

 

La Passion du Christ se poursuit encore aujourd'hui sous nos yeux. Quel rôle y jouons‑nous ?

 

 

Publié dans Mot Père Philippe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article