Engagés dans une équipe CVX

Publié le par Paroisse Leguevin

Un couple de paroissiens nous présente son engagement en équipe CVX...

 

Mais CVX : Qu’est-ce que çà veut dire ? Qu’est-ce que c’est ? Comment çà se passe ? Pourquoi ?
Merci à Jean et Anne d’avoir pris le temps de nous présenter leur engagement…

et peut-être de nous donner envie de nous engager à notre tour !



Nous sommes engagés depuis 3 ans, en couple, dans une équipe CVX CoupleBeghin.jpg(Communauté de Vie Chrétienne)
Notre Communauté Locale  est composée de 4 couples. Mais le Mouvement s’adresse à tout laïc, qu’il vive en couple ou célibataire, qu’il s’engage seul ou avec son conjoint. Aux rencontres, participe également notre accompagnatrice.

 

 

 

 

 

La CVX est un mouvement de la spiritualité ignacienne, terme provenant de Ignace de Loyola, le fondateur des Jésuites en 1540. Cette spiritualité met beaucoup l’accent sur les Exercices, légués par Ignace, à savoir entre autres :

  • la prière quotidienne,
  • la relecture de ses journées (ou de la période écoulée),
  • la fréquentation des sacrements,
  • et surtout le discernement. Ce discernement dont nous avons tant besoin, que ce soit dans nos choix quotidiens, ou dans nos grandes décisions.

 

Notre Communauté Locale se retrouve environ une fois par mois, chez l’un ou l’autre. A chaque fois, un thème est retenu, préparé par l’un d’entre nous à tour de rôle, en concertation avec le responsable du groupe, et l’accompagnatrice. Pour exemple, les derniers thèmes abordés ont été :

  • La joie : la vraie joie dans notre vie est-elle signe de la présence de Dieu ?
  • L’obéissance : à qui, à quoi obéissons-nous ?
  • La fidélité : à qui, à quoi sommes-nous fidèles ?
  • A quoi reconnaissons-nous les signes de la présence de Dieu dans notre vie ?

 

Le thème et les questions qui l’accompagnent sont envoyés à chaque membre, avant la rencontre suivante. Chacun est ainsi invité à se rendre attentif aux questions et à préparer par écrit ce qu’il souhaite partager avec les autres sur le sujet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


      Une rencontre se déroule généralement de la manière suivante :
  • Temps de retrouvailles : chacun énonce brièvement ce qui l’habite sur le moment, les grandes nouvelles de la période écoulée,
  • Temps de prière : autour d’un texte de la Bible, d’abord en silence, puis chacun partage ce qui dans le texte, constitue Parole Vivante pour lui aujourd’hui,
  • Temps de partage : chacun édicte ce qu’il a préparé sur le thème de la rencontr,
  • Deuxième tour : à partir des partages, chacun peut intervenir pour : interpeller, questionner, réagir, sur telle ou telle intervention. Ce Deuxième tour, qui est tout sauf une discussion,  est particulièrement important pour contribuer à la croissance de chacun,
  • C’est alors que l’accompagnatrice intervient pour relever quelques points saillants, une avancée du groupe ou de l’un d’entre nous, de nouvelles pistes de réflexion …
  • La rencontre se termine par un temps de prière, où chacun exprime ce qu’il retient pour lui de la rencontre, une action de grâce, avec quoi il repart,
  • Avant de nous séparer, nous ne manquons pas de vivre un temps convivial autour d’un dessert partagé.

  Ainsi, la CVX nous permet de vivre une authentique fraternité avec des personnes

qui partagent la même sensibilité spirituelle.

Cette fraternité ne prend tout sons sens

que parce qu’elle nous invite à nous engager dans l’Eglise ou dans le Monde.

 

Jean et Anne ont voulu partager avec nous 

ce que cet engagement produit en eux, dans leur vie :


Jean :

  • Cela me procure une plus grande proximité avec mon Santorin2012 012Seigneur, une exigence de le retrouver régulièrement (prière quotidienne), même si j’ai parfois du mal à m’y tenir. Même s’Il est généralement absent de mes pensées, je vis néanmoins parfois une forme de « compagnonnage », où je sais qu’il est présent, et ce qui me permet, à certaines occasions, de lui adresser une brève prière.
  • Cet engagement implique pour moi, ce qui n’est pas forcément facile, la fréquentation des sacrements, et notamment la messe dominicale. J’essaie de la rendre prioritaire dans ma vie assez occupée.
  • Enfin, et c’est sans doute le plus important, cet engagement ne peut se suffire en lui-même. Vivre une fraternité dans une communauté locale ne peut se réduire à nos petites rencontres bien « confortables », même si elles peuvent s’avérer très ressourçantes.  Cela n’a de sens que si, petit à petit, je découvre et je déploie ma vraie vocation de Chrétien, engagé dans l’Eglise ou dans le Monde ; que si je m’efforce de mettre mon temps, mes énergies, mes compétences, mes dons reçus, au service de mes frères, et particulièrement des plus pauvres.
  • Ainsi, la CVX me pousse, aujourd’hui, à un moment de ma vie où je vais progressivement cesser mon activité professionnelle, à (me) découvrir ma mission d’apôtre.

                                 
Santorin2012-069.jpgAnne :

  • C’est pour moi être en cordée avec d’autres sur ce chemin d’ajustement au Christ. 
  • C’est vivre une alliance avec des frères et sœurs que je n’ai pas choisis et qui me sont donnés pour progresser sur cette route de la foi. 
  • C’est orienter ma vie, de couple, de famille, relationnelle, professionnelle vers le fait que je me reçois de Quelqu’un.

 

 

Pour plus  de renseignements, ne pas hésiter à nous joindre :
06.98.91.22.33   –     jean.beghin@sfr.fr

Publié dans Temoignages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article